Soyez féministe : devenez végétalien

Soyez féministe : devenez végétalien

Il se trouve que les psychologues sont conscients de la mystérieuse abondance de femmes végétaliennes depuis des décennies. Ils ont déjà trouvé de nombreuses explications convaincantes – et elles ne reflètent pas bien les hommes.

Une possibilité implique la « masculinité précaire » – l’idée que les hommes craignent constamment de perdre leur statut viril et ressentent donc le besoin de le prouver à chaque occasion. Par exemple, lorsque les hommes sont obligés de faire quelque chose de « girly », comme tresser les cheveux d’une poupée, ils ont tendance à vouloir exhiber leur machisme par la suite.

Cela pourrait potentiellement être une pierre d’achoppement majeure pour les aspirants végétaliens masculins, qui doivent relever le défi du stéréotype du carnivore à sang rouge.

Les femmes représentent 75 % des membres des groupes de défense des droits des animaux.

Une chose est claire : alors que la popularité mondiale du véganisme et du féminisme s’accélère  – le nombre de véganes a augmenté de 600 % entre 2014 et 2017 – les femmes ont une longueur d’avance.