Le VSL, ou véhicule sanitaire léger

Le VSL, ou véhicule sanitaire léger

Le VSL, ou véhicule sanitaire léger, est un véhicule de tourisme qui transporte également des patients vers des hôpitaux et des établissements de santé pour y recevoir des traitements et des soins.

Le taxi VSL et le taxi conventionné offrant le même service, votre médecin peut vous inciter à utiliser l’un ou l’autre. Les dépenses de transport sont remboursées à un taux de 65 % dans la plupart des cas. Dans certains cas inhabituels, toutefois, le remboursement peut être de 100 %.

Les personnes malades ont pu compter sur le Taxi Conventionné pour leur transport depuis le début de la crise sanitaire. Il s’agit d’un type de transport médicalisé conçu pour aider les personnes à se rendre dans les hôpitaux et les cliniques et à en revenir.

Sachez que dans certains cas, que ce soit en taxi, en VSL, en ambulance, en transport en commun ou avec votre propre véhicule, les frais de déplacement sont indemnisés jusqu’à 100%.

Un autocollant distinctif distingue un Taxi Conventionné CPAM d’un taxi « normal », il est généralement placé sur l’une des vitres latérales ou sur la vitre arrière. La forme de cet autocollant est circulaire. Le fond est blanc, et les indicateurs sont bleus. La lettre majuscule C est remplie au centre de l’autocollant. La mention « Taxi Conventionné – Organismes d’Assurance Maladie » peut se trouver un peu partout.

L’Assurance maladie vous rembourse vos frais de transport en VSL si votre état de santé le justifie et si certains critères s’appliquent. Vous pouvez être remboursé de vos frais de transport médical si vos soins vous obligent à emprunter un mode de transport déterminé. Une prescription médicale et une convocation du service médical de l’Assurance Maladie, de la commission régionale d’invalidité, d’un médecin expert (pour l’expertise médicale de la sécurité sociale) ou d’un appareil sont nécessaires.

Un service de taxi médicalisé VSL vous apportera toute l’assistance nécessaire si votre état de santé nécessite un respect strict des critères sanitaires. De plus, vous aurez le choix de vous déplacer seul ou avec un membre de votre famille.

Cet agrément de la CPAM évite à toute personne transportée par Taxi Conventionné d’avoir à faire l’avance des frais de transport. En effet, ils sont envoyés directement à la CPAM, où le Tiers Payant les gère.

Sans le brevet de secourisme et le certificat d’aptitude médicale, un chauffeur de taxi VSL ne pourra pas évoluer dans ce domaine qui demande professionnalisme, rigueur et surtout sens de l’écoute.