L’avenir des comparateurs d’assurance en ligne

L’avenir des comparateurs d’assurance en ligne

Malgré certaines lacunes, le nombre de comparateurs en ligne reste plutôt positif. Après quinze ans de pratique, le nombre de visites n’a cessé d’augmenter. Les sites fournissent des quantités énormes de devis et de contrats en ligne. Ce boom est alimenté par les acheteurs en ligne, une catégorie de moins de 40 ans, habitués à effectuer des achats en ligne: billets d’avion, réservations d’hôtels, services bancaires, etc. L’avenir des comparateurs est sur le point d’être prospère. comparateur assurance habitation, comparateur mutuelle santé.

Dans les pays développés où les comparateurs d’assurance sont perçus positivement par le public, l’activité des agents et des courtiers en assurance a fortement diminué. Les comparateurs gagnent sans cesse des parts de marché sur les réseaux de distribution traditionnels, menaçant de les remplacer dans les années à venir.

Selon la fédération allemande des agents et courtiers d’assurance (BVK), plus de 8% des courtiers d’assurance traditionnels disparaîtront en 2015 et le phénomène devrait s’accentuer dans les prochaines années. La fédération a déclaré que le déclin de ces intermédiaires s’expliquait par la concurrence féroce des comparateurs d’assurance en ligne et des réglementations étouffantes.

Cependant, malgré les bons résultats rapportés jusqu’à présent, les sites de comparaison en ligne ne sont toujours pas approuvés à l’unanimité. Ils restent sur un succès fragile, avec une marge d’amélioration constatée à grande échelle.

Pour assurer leur survie, les comparateurs doivent notamment adopter les mesures suivantes:

Abandonner le mode de rémunération basé sur la vente des listes de prospects. Cette méthode entraîne généralement le harcèlement des utilisateurs d’Internet par les assureurs. Ennuyés par cette pratique, de nombreux clients décident de ne pas revenir aux comparateurs. Exemple de bonne pratique: au Royaume-Uni, le paiement des honoraires des comparateurs en ligne s’effectue le plus souvent après la mise en contact du client avec l’assureur. Les utilisateurs ne sont jamais dérangés par les agents de vente et un climat de confiance règne sur ce commerce. Aujourd’hui, les comparateurs en ligne assurent 70% de la nouvelle activité automobile en Angleterre.

Introduire un mode de comparaison dynamique permettant aux utilisateurs d’introduire leurs propres paramètres de comparaison et de reclasser d’un simple clic les propositions en fonction des critères choisis: prix, couvertures, franchises, services supplémentaires, …

Améliorer la façon dont l’information est présentée. Les estimations actuelles utilisent souvent une terminologie complexe et, par conséquent, les utilisateurs ont du mal à comprendre le jargon des assureurs. Cette situation conduit à une mauvaise évaluation des couvertures proposées et à un mécontentement des utilisateurs.

Fournir des conseils aux utilisateurs. Cette dimension est d’une importance capitale pour renforcer la position des comparateurs. Ces derniers sont donc appelés à remplir les mêmes obligations que les courtiers et les agents d’assurance en termes de conseil et d’assistance aux clients.

Soyez plus présent sur les réseaux sociaux. Facebook, Twitter, Google +, … sont des étapes nécessaires pour toute activité en ligne, car ils offrent une meilleure visibilité aux consommateurs. Selon Experian, expert en information globale et en gestion de la relation client, les réseaux sociaux absorbent 7,7% des visites sur les sites de commerce électronique. Par conséquent, la conquête de cette partie du Web pourrait contribuer à la prospérité des comparateurs d’assurances en ligne.