Education, et information disponible en ligne

Education, et information disponible en ligne

Les responsables de l’éducation peuvent utiliser l’internet pour améliorer la qualité de l’éducation de chaque élève tout en contribuant au bien-être économique et social de la nation. De nouveaux modes d’enseignement et d’apprentissage, un meilleur accès à un éventail beaucoup plus large d’informations et de ressources, et de nouvelles compétences pour l’ère numérique peuvent tous contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable, notamment l’éducation pour tous.

L’ autre information peut être trouvée dans une variété d’endroits, et pas seulement dans les blogs. Cette qualité peut également être trouvée sur Twitter, Facebook et Flickr. Tous ces sites peuvent être utilisés pour apprendre de nouvelles choses et suivre des personnes fascinantes.

La possibilité de se connecter à l’Internet est essentielle pour concrétiser cette vision de l’avenir. Elle a le potentiel d’améliorer la qualité de l’enseignement de diverses manières. Il donne accès à une multitude d’informations, de connaissances et de ressources éducatives, ce qui élargit les possibilités d’apprentissage à l’intérieur et à l’extérieur de la salle de classe. Les enseignants utilisent les ressources en ligne pour planifier leurs cours, et les élèves les utilisent pour élargir leurs horizons. Les enseignants peuvent accorder plus d’attention aux besoins individuels des élèves et améliorer l’apprentissage partagé en utilisant des méthodes d’enseignement interactives, rendues possibles par l’internet. Cela peut contribuer à corriger les inégalités en matière d’éducation auxquelles sont confrontées les filles et les femmes. Les administrateurs de l’éducation peuvent utiliser l’internet pour réduire les dépenses et améliorer la qualité de leurs écoles et universités.

L’impact d’Internet sur les reportages d’actualité est largement considéré comme la preuve la plus convaincante qu’il s’agit d’une technologie révolutionnaire : les rédacteurs en chef – et, dans certaines circonstances, les gouvernements qu’ils surveillent – ne sont plus les gardiens de l’information puisque les coûts de distribution ont pratiquement disparu. Si la connaissance est le pouvoir, l’internet est l’outil le plus puissant de l’histoire de l’humanité.

Les blogs sont une méthode fantastique pour découvrir et échanger des informations utiles. Comme il y a tant de sujets différents à aborder, la recherche sur le web des meilleurs blogs à lire est une méthode formidable pour apprendre sur une grande variété de sujets. Les blogs personnels, les blogs professionnels, les blogs scientifiques, les blogs politiques, les blogs de potins, les blogs sportifs, les blogs de divertissement, les blogs de santé, et tout ce qui se trouve entre les deux, sont tous disponibles sur Internet. Il existe également des blogs qui traitent de sujets qui ne semblent pas être couverts par d’autres blogs.

L’internet est un formidable réservoir d’informations, et il existe de nombreux sites excellents que l’on peut trouver rapidement et facilement. Il n’est pas nécessaire d’aller au-delà de la première page d’une recherche Google si vous cherchez une solution rapide à un problème donné. Il suffit d’entrer le terme recherché et Google vous présentera tout le contenu pertinent, y compris des articles, des vidéos, des forums, des livres blancs, etc.

Les légendes urbaines, les propos sortis de leur contexte, les objectifs politiques, les reportages d’investigation de mauvaise qualité et, surtout, les campagnes de désinformation menées par les États et les sponsors privés sont autant de causes de désinformation. Certaines fausses informations sont amusantes, comme la croyance que la Terre est plate. D’autres, comme les fausses affirmations selon lesquelles les vaccins provoquent l’autisme ou que le massacre de Sandy Hook n’a jamais eu lieu, sont dangereuses.

L’une des principales raisons pour lesquelles les fausses nouvelles constituent un problème aussi important est qu’elles sont souvent plausibles, ce qui permet de s’y laisser prendre facilement. De nombreuses fausses nouvelles sont créées pour susciter une « valeur de choc » ou une réaction instinctive forte, comme la peur ou la colère.